Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Claire
Age 22
But du voyage Stages
Date de départ 26/05/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 4 mois
Nationalité France
Description
Mes aventures en Martinique
Note: 4,4/5 - 13 vote(s).


Pays visité(s) :

Tous
Martinique (Carte)

Madinina, Madinina...

 05-09-2008 -  Martinique

Ca y est la valse des départs est lancée…premiers trajets vers l’aéroport et premières larmes…bouhou c’est trop horrible… après 3 mois passés tous ensemble dans un tel environnement on a l’impression que ça ne peut jamais finir…malheureusement si, et Aude et Manue sont partie en fin d’aprem. Suivies de peu par Maylis et An la vietnamienne. Demain c’est au tour d’Anaïs, et lundi…au mien !! Puis à Jean Marie et Xavier…le PRAM se vide ! Surtout que la semaine prochaine la moitié du centre est en réunion annuelle en Guadeloupe…au Club Med s’il vous plaît ! C’est beau la recherche…

Fred m’a proposé hier d’y aller pour faire une présentation…c’est un peu abusé de me dire ça maintenant !! Mais ça serait un peu trop compliqué de repousser mon départ…Faut dire que mon stage ne se termine pas si mal. J’ai beau être déçue de mes résultats, je les ai présentés à Fred et Philippe hier qui ont été très surpris par certains résultats (moi qui pensait ne rien leur apprendre…), et ont trouvé des trucs super intéressants. Ils devraient même faire une publication scientifique avec les résultats de mon essai où j’ai « cassé » du bananier ! Ca m’a reboostée pour la fin de mon stage :D enfin de la rédaction de mon rapport devrais je dire.

 

Bon j’ai trop parlé de boulot là ça va pas !! Depuis notre weekend à Ste Lucie, il s’en est passé des choses !! Bon le weekend suivant a été « grosse loque »…avec le passage au dessus de notre tête de ce qui allait devenir peu après le fameux « Gustav »…Plongée le vendredi, et même le samedi matin, mais le temps commençait déjà à se gâter…Avec Steph on a donc passé le reste du weekend chez Manu et Pierre François, à regarder 3 saisons de Weeds, pas beaucoup dormir, et à plonger dans la piscine quand les moustiques nous attaquaient trop…Weekend efficacité nulle quoi ! Mais ça fait du bien !!

Par contre je me suis rattrapée ce weekend. Plongée vendredi aprem dans une mer très agitée…Fabrice notre monit très « couleurs locales » (un ptit martiniquais à la tchatche impressionnante !) avec qui je plonge le vendredi n’avait jamais vu ça à Case Pilote ! Notre ptite yole a fait des bonds sur les vagues ! Il m’a à l’occasion confirmé qu’il nous avait trouvé des langoustes pour moi et Steph. Rendez vous est donc prix pour demain soir chez lui, et je suis chargée d’acheter le champagne pour accompagner ce met de choix :P

Le soir on était invités à manger chez Lucile et Eric, un couple de kinés amis de Manue. Après s’être rempli le ventre d’accras délicieux, retour à la maison Hoche qui m’accueille de nouveau ce weekend ! Car le lendemain départ matinal pour Ste Luce…on va faire du gommier…Le gommier est une sorte de yole (comme les bateaux du tour de la Martinique), sauf que sa coque est creusée dans un seul morceau de bois et non assemblée par des planches comme la yole. Bref en gros c’est plus fin…donc moins stable ! La sortie est organisée par le comité d’entreprise du Cemagref, qui a gentiment invité le Cirad (en même temps ils sont que 6 sinon…). Le petit club associatif où on se rend nous fait embarquer sur 2 « bébés yoles » et un gommier. Début de la galère…aucun des bateaux n’a de quille, ce qui veut dire qu’il n’est PAS du tout STABLE. Le but est de l’équilibrer en montant sur deux rondins de bois fixés sur les côtés du la coque. Plus on monte loin dessus plus on fait pencher le bateau…mais ya intérêt à être réactif car la bête change vite d’humeur ! Bilan, on est passés deux fois à l’eau, et c’est là que la galère commence…on enlève le mas, on retourne la coque, pleine d’eau, et on commence à la vider…avec des mini sceaux !! La misère !!!! Autant dire que quand le djeun’s du club qui était avec nous m’a dit d’écoper plus vite (enlever l’eau) alors que je reprenais ma respiration - après avoir vider la moitié de la coque toute seule parce que les autres étaient dans l’eau - j’ai cru que j’allais faire un meurtre !!!!!!! Bon sinon quand on était DANS le bateau et SANS eau, c’était super sympa. Le mieux c’est sur les bois, suspendus au dessus de l’eau…les sensations sont géniales.

Le lendemain cheval avec Astrid, Florianne et Audrey. On est retournée au Ranch des Caps, là où j’avais déjà fait une balade peu après mon arrivée. On est que toutes les 4 donc super sympas. Chacune se voit sa monture attribuée, Florianne récupère ma Miss Monde Mabie de la dernière fois, et moi, Cannelle, la formule 1 de la bande, car étant la seule « cavalière » fallait bien que je m’amuse !! Direction donc les plages paradisiaques d’Anse Grosse Roche et Anse Macabou. Arrivés sur la 1ère, Flavien notre guide et Audrey, nous laissent au bout de la plage pour qu’on les rejoigne au galop. Là ma bête commence à bien chauffer…moi suspendue aux rênes pour la retenir alors qu’elle se cabre à tout va…sympa ces ptits chevaix martiniquais !! Quand Flavien me fait signe à l’autre bout de la plage, je lache tout, et s’est parti !! Le temps pour les quelques touristes qui étaient là de dégager rapidement le chemin, terrrrrible !! Ca décoiffe ! Un peu trop d’ailleurs…A peine (enfin) arrêtée, Audrey me fait signe que j’ai perdu qlq chose de ma poche…mon APPAREIL PHOTO !!! Astrid et Florianne nous rejoignent au petit trot. Moi je refais le chemin à pied…mais rien à faire, je retrouve mm la pochette, mais l’appareil a du être emporté par une vague…la balade commence bien ! Heureusement tout s’est bien passé ensuite, les filles ont même bien galopé quand les chevaux se sont lancés dans une petite course sur Anse Macabou, que de sensations !!

La semaine dernière a ensuite été celle des soirées de départ…Les Nenettes de l’INA - Aude, Maylis et Anne - ont lancé la première pour le départ d’Anne, dans la grande maison qu’elles gardaient. La suivante était samedi soir dernier, dans un restaurant Thaï très chic et bobo, pour le départ de Manue et Aude. La soirée s’est terminée tard dans la nuit après un passage par la boîte à la mode du coin. L’occasion de découvrir l’ambiance très « calor » de la musique des îles, que du typique ! On se sentait un peu les seuls « blancs » du lieu mais on a rencontré pas mal de monde sympa. Enfin hier re-resto au Babaorum pour le « départ général », à 23 dans le resto ! Derniers cocktails, et premiers souvenirs nostalgiques…ça sentait la fin !!

Ah si dernière news...J’ai eu mon niveau 1 de plongée !! Je suis allée plongé avec Steph mercredi. La monitrice, que je n’avais jamais eue avant, regarde le nombre de plongées que j’ai faites, et me lance que je passe mon niveau 1 aujourd’hui…stress !! En fait elle m’a fait faire 3 exos bidons et ça y est je l’ai eu !!! Suis une vraie plongeuse maintenant :P

Bon ce sera certainement le dernier poste de ce blog car comme souvent je n’ai pas trop le cœur à raconter les tous derniers jours… Ces trois mois ici auront été une expérience géniale. Même si mon stage ne s’est pas passé comme je l’avais au départ espéré, il a quand même été très enrichissant, au niveau personnel, et également professionnel, par les personnes que j’ai pu rencontrer, avec qui j’ai pu discuter d’avenir… Et puis bien sûr il y a toute la cuvée « Djeun’s du PRAM 2008 » que je ne suis pas prête d’oublier. Les contacts seront gardés, et les prochains rendez vous déjà pris à Paris dans qlq semaines…

Pour ce qui est de la Martinique, on l’appelle « la Terre des Revenants »…alors qui sait, j’y repasserai certainement un jour, mais j’avoue que pour le moment d’autres envies d’escapades me démangent… A commencer très bientôt par l’Amérique du Sud…Aventures de moi et Crevette dans l’altiplano péruvien (ouah ça en jette trop :D) à suivre dans quelques semaines…


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

Saint Lucian Fever

 18-08-2008 -  Martinique

Enfin...eh oui les nouvelles se sont faites rares depuis qlq temps, dû à un manque total de temps (et de courage !) pour raconter toutes mes aventures !! Car ça n'arrête pas sous les tropiques !!

Je ne reprendrai pas tout depuis le dernier post sinon la nuit serait longue, et mes yeux ont déjà du mal à tenir ouverts...dur weekend oblige !

En résumé, j'ai eu de nouvelles galères de voiture (remorquée cette fois ci par une dépanneuse...), et j'ai eu de nouveau le plaisir de négocier avec des garagistes martiniquais...que du bonheur !

Les soirées se sont enchaînées, entre des départs, des arrivées, et j'étais tellement crevée que j'ai eu le droit à un jour de congés. Cette semaine le PRAM a dû perdre en productivité rien qu'à voir la tête des chercheurs et des djeun's, assez terrible !

Les weekends ont été aquatiques, avec notamment une journée "sports nautiques" : pédalos (si si c'est du sport :)), et surtout planche à voile, et Sunfish, des petits voiliers de régate pour 2 personnes, excellents ! Après qlq instructions du loueur et des conseils de Pierre François, notre régatier en chef, on s'est éclaté à faire des courses de vitesse (quand j'étais avec Manu, le frère de PF, qui maîtrisait pas mal), ou à chavirer ou s'empaler sur les rochers (ça c'était avec Jean Marie, aïe !).

Cette journée d'initiation ne pouvait mieux tomber avant les aventures que nous allions vivre...En effet pour ce long weekend du 15 août, Steph et moi avions de vagues projets de partir en Dominique (la première île au Nord) et PF, un pote à lui, Manu et les trois "nenettes" (trois stagiaires de l'INA) devait louer un bateau pour partir à Ste Lucie (la première île au Sud). Problème, toute la semaine on s'attendait à voir débarquer une tempête tropciale pour le weekend...du coup tout le monde s'y est pris super tard, pour se retrouver jeudi matin avec les bateaux complets et le voilier qu'ils devaient louer déjà réservé...déception générale...

De là je pars me plaindre à Fred, qui aussitôt se lance sur internet pour nous trouver un nouveau bateau...pour 8 personnes cette fois ci ! Après qlq coups de fils peu prometteurs (il n'y a que des catamarans dispos, soit des "caravanes" selon PF, trop dur à accepter pour un fan de régates...), Fred finit par arriver tout heureux, avec un voilier préréservé pour le soir mm !! Eh c'est qu'il prend sa mission de maître de stage à coeur, dévoué pour sa stagiaire! Après qlq coups de fils à tout le monde pour confirmer, tout est bouclé. Le temps d'avaler un sandwich j'emmène PF au Marin (dans le sud) pour récupérer la bête et avoir les instructions...On découvre alors un magnifique voilier, grand luxe, voire trop pour PF ("la voile ça doit être roots")...oui bah moi ça me va très bien ! Les autres nous rejoignent dans la soirée, pour notre première nuit sur le bateau, le départ vers Ste Lucie est prévu tôt le lendemain...

Petites infos sur Ste Lucie : une île un peu plus petite que la Martinique, indépendante depuis la fin du Commonwealth (euh ça s'écrit comme ça??), mais qui a gardé son influence anglaise (langue, monnaie : le dollar caribéen), mais aussi française, datant d'avant la guerre avec les rostbeefs, d'où de nombreux noms francophones.

C'est donc un PF stressé que l'on retrouve au réveil, au taquet avec Matthieu son pote de régates...A peine sortis du port qu'on (les filles) se sent un peu inutiles ! Les 3 garçons gèrent tout (très bien d'ailleurs), et on adopte donc la tenue appropriée : maillot de bain, et bronzage sur le pont ! La première nav est longue (environ 7 heures) pour traverser le canal entre les deux îles, avec peu de vent (ça c'était peut être pas si mal...), mais ça remue déjà un peu ! Les gars se détendent un peu, petite musique sympa sur le pont, et j'ai mm le droit de barrer le bateau ! Tout ça s'annonce bien :P

On arrive à Ste Lucie à Rodney Bay en début d'après midi. Les gars partent donc aux douanes, pendant qu'on profite d'un bain tant espéré au large des hôtels à touristes américains qui bordent la baie. La ville de Gros Ilet voisine est réputée pour sa "Friday Night", LA fête hebdomadaire de Ste Lucie. Au départ un fête de pécheurs qui rentraient de leur semaine de pêche, mainteant devenue attraction touristique. On décide donc de ne pas rester là pour la soirée mais de continuer plus au Sud, vers Anse Laraye, et son village où la friday night est réputée plus typique.

Après un bon apéro sur le bateau, le village est déjà bien animé, et on a pu découvrir l'hymne local, une chanson bien kitsh intitulée 'Suzeeeeeeeette" qui passe en boucle dans les rues. Qlq navettes sont arrivées avec des touristes mais il y a surtout des locaux, et l'ambiance est très détendue. On déguste un repas local, à base de crevettes, poissons et crabes, un peu épicés, et des galettes de maïs, pas mauvais ! Le tout arrosé de la bière locale, la "Piton". On déambule dans les rues, pour découvrir le style vestimentaire st lucien : moins les filles on de tissu sur elle, mieux c'est (encore mieux si c'est moulant, voire transparent bien sûr !), on a bien rigolé ! On se sentait un peu crados à côté, à peine rincés de notre sel !

Le lendemain réveil difficile...et pourtant paradisiaque. Les gars ont levé l'ancre tôt le matin pour un réveil du reste de l'équipage à Anse Cochon, un peu plus loin vers le Sud, décrite par le Routard comme "une petite baie paradisiaque aux fonds marins dignes d'un aquarium", ya pire comme réveil ! Avant de petit déjeuner, on part donc en masque et tuba en exploration...surement les plus beaux fonds que j'ai vu ici...des couleurs d'aquarium (c'était vrai), des tas de poissons et de bêtes bizarres...on en a eu pleins les yeux ! On se retrouve ensuite sur le bateau pour un copieux petit déjeuner. Pas forcément stratégique au vu de notre nav du jour : une mer bien agitée, et un bateau qui bascule dans les creux des vagues...Assez pour scotcher moi, Aude et Maylis à l'arrière du bateau, dans un sale état malgré une cure de Nautamine !! Heureusement qlq heures plus tard nous arrivons à notre objectif : le mouillage paradisiaque des 2 Pitons...Un gouffre d'eau entre les pentes vertigineuses des deux fameux pitons de Ste Lucie (que l'on retrouve sur le drapeau).

Après avoir récupéré de nos sensations agitées, plusieurs yoles nous accostent pour nous vendre des fruits, de l'artisanat, ou diverses sorties, la plupart avec des rastas très "peeeeaaaace my brother", super marrants. Parmi eux Malcom, un guide avec qui Aude, Steph et moi négocions une excursion vers la ville voisine de Soufrière.

Nous abandonnons nos coéquipiers sur le bateau, pour partir sur la yole de Malcom, longer la côte le long des pitons, aux couleurs variant du bleu profond au turquoise des plus clairs. Après une dizaine de minutes nous arrivons à Soufrière, en longeant les cases de pêcheurs et de la communauté rasta. Justement sur le quai nous attend notre nouveau guide avec son taxi, un rasta dur de dur ! On embarque donc direction le cratère du volcan voisin, Bob Marley en fond musical, et notre guide on ne peut plus heureux de nous raconter la philosophie et les croyances de peuple rasta. Il nous dit d'ailleurs que nous aussi on est des rastas, puisqu'on travaille pour la nature...à méditer ! Arrivés au cratère, l'odeur de souffre est très forte et on met qlq minutes à s'y habituer. Un nouveau guide nous accueille avec un sourire jusqu'aux oreilles et un accent impossible aussi bien en anglais, qu'en français, très typique ! Le volcan n'est pas entré d'éruption depuis près de 300 ans, mais est toujours en activité, et on peut voir de nombreux petits cratères avec une sorte de boue noire bouillonante, qui se concentre ensuite dans un petit ruisseau, donnant une sorte de bassin en contrebas, où on peut soi disant se baigner...mais c t bien trop chaud pour moi !!

On retrouve notre taxi pour repartir vers des cascades chaudes, mais baignables ! Bien agréables malgré la chaleur de plomb...et l'occasion de rencontrer qlq locaux venus eux aussi se rafraîchir. Le tout pendant que notre guide "takes a smoke", pour récupérer qlq "good vibes"...no coment !

Au retour à Soufrière on s'accorde un peu de temps pour flaner dans la ville. Très vivante, et typique. Un petit centre ville autour de l'église, avec de belles batisses anciennes, des gens partout sur les trottoirs, qui vendent des fruits surtout, où simplement désoeuvrés...Un peu à l'écart, on trouve des petites ruelles, plus pauvres, mais les gens ont l'air heureux, et sont très agréables.

Au retour sur le bateau on retrouve les garçons qui reviennent d'une exploration en plongée. Malgré la musique à fond sur le bateau on entend vaguement un appel sur la VHF, la "cibie" nautique : un plongeur serait en difficulté, mais le son est mauvais et le temps de baisser la musique on n'entend pas le lieu de l'accident...Second appel, on croit saisir le nom "Deux Pitons"...Là on commence à se réveiller ! Les appels se poursuivent, avec des détails...le plongeur serait parti avec sa femme et serait resté au fond après un problème. On entend le nom du bateau...PF sort une paire de jumellles...c'est bien le catamaran juste à côté ! En effet il commence à y avoir un peu d'activité autour...avec des yoles qui arrivent, puis un bateau de l'hôtel d'à côté, avec un plongeur en bouteille...Facile d'imaginer l'ambiance à bord...c'est fou comme on peut devenir voyeur...ça fait peur ! Bref on suit toute l'expédition avec les jumelles (entre temps on aperçoit qlq dauphins au loin...). Un petit moment d'attente, et le plongeur remonte, avec le gars accidenté. Là gros dilemme...a t il bougé ou non ?????? La navette repart à fond les manettes vers le ponton de la plage, où attendent des ambulances arrivées entre temps. Gros attroupement, et on ne voit plus grand chose. Après un quart d'heure tout le monde repart...et nous on a rien suivi !!! Le catamaran lève l'ancre pour suivre à priori l'ambulance, vers Castries la capitale d'après la VHF....

Un peu plus tard les gars partent se promener, et en profitent pour demander des nouvelles à l'hôtel...mauvaises : en remontant le gars n'avait plus de poul, et malgré le massage cardiaque il n'a pas pu être réanimé. Il était en fait descendu en apnée avec sa femme. Vu qu'il ne descendait pas assez vite, il a choisi de se charger avec des plombs...un peu trop à priori, il n'aurait pas pu remonter...Ca a filé un sacré coup à l'ambiance à bord....heureusement que "Suzeeeeeette" était là pour nous remonter le moral (CD acheté l'après midi même)...

La soirée se poursuit tranquilement car on est tous bien crevés. Le coucher de soleil sur les pitons laisse tout le monde béat. Je crois que c'était un des moments les plus magiques que j'ait vécu...le repas à bord sous la pleine lune n'était pas mal non plus ! Steph et moi nous endormons sur le pont après qlq papotages, bercées par la bascule du bateau...non, demain on ne veut pas rentrer !!!!

Le lendemain donc départ très matinal (pour les gars) qui mettent la voile un peu avant 6h. On se lève qlq heures plus tard...il n'y presque pas de vent et on met le moteur (la honte sur un voilier...). Malgré ça les vagues sont plutôt belles et je reste accrochée sur le pont...Qlq grains nous arrivent dessus, et on finit tous trempés à ne pas vouloir rentrer dans la cabine, où qlq secondes auraient suffi à nous rendre vraiment malade !!

Le reste de la croisière se poursuit tranquilement, tout le monde passe à la barre, et on arrive au Marin vers 17h.

 

Aude, Maylis, Steph et moi restons passer la nuit sur le bateau, pendant que les autres rentrent le soir même. On doit passer aux douanes et rendre la bateau le lendemain...un dernière soirée entre filles bien agréable, pour clôturer ce beau weekend...spéciale cacededi à nos skippers PF et Matthieu, qui ont parfaitement géré leur expédition, quitte à être un peu relouds parfois, mais on leur en veut pas :D

Et puis maintenant suis une pro de la voile, et je ne prend plus un air débile quand on me parle d'empanner, de choquer ou de border ! (si si je suis sûre qu'il yen a qui comprennent !).

Ce lundi, Philippe, mon autre maître de stage, est rentré, la semaine s'annonce donc chargée avec un gros point avec lui et Fred demain pour leur montrer mes (pseudos) résultats et fixer le planning de ma fin de stage...presssssssion...

 


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

La vie aquatique

 31-07-2008 -  Martinique

Le titre du film qu'on regardé hier soir chez Pierre François...

Après de belles aventures sous marines : plongée tuba à Fond Boucher (oui y avait pas plongée hier en fait...on devrait  y aller samedi matin), et bain et re-bains dans la piscine de PF et Manu (son frère)...journée sympathique !

Roman photo à défaut de texte pour le moment ! 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

Yooooooooles !!!!

 29-07-2008 -  Martinique

Après réflexion j’ai décidé de ne pas écrire de post sur le boulot…Eh oui j’avoue que je n’ai rien de bien intéressant à raconter. Mon stage n’est pas palpitant, je suis un peu paumée dans ce que je dois faire et comme ici ils ne savent pas bien ce qu’ils en attendent, c’est pas évident d’avancer ! En plus, je suis surtout dans mon bureau, devant mon écran d’ordinateur (oh oui Amandine, comme je te comprends !!) et c’était pas trop à ça que je m’attendais ! Mais ça ne m’empêche pas de bosser sérieusement (entre les pauses café bien sûr, faut bien se donner de l’énergie J). Et puis c’est pas bien grave, parce que je suis quand même en Martinique !!

Pour changer donc, le weekend a été chargé. Vendredi après midi je devais aller à la plongée avec Steph, mais la boîte de vitesse de sa voiture a laché la veille…du coup elle s’est faite remorquée vendredi matin et n’est rentrée qu’à 13h, soit trop tard pour partir…Je l’ai donc rejoins à la maison Hoche, avec Manue et Xavier qui n’avaient donc pas pu aller bosser le matin car Steph est la seule à avoir une voiture ! On décide donc de partir à l’Habitation Latouche, un jardin couplé aux Jardins de Balata, dans le Nord. Le temps de manger et que tout le monde soit prêt (c’est beau les colocs !) on décolle vers 16 heures…pour arriver là bas juste à temps. Les jardins sont situés au milieu de ruines d’une ancienne grande propriété agricole (« habitation ») détruite au début du siècle par l’éruption de la Montagne Pelée. Le cadre est magnifique et on est tous seuls dans le jardin, ce qui donne une impression assez étrange ! Le soir on a rendez vous non loin de là à la plage du Carbet, au restaurant « Chez les pêcheurs », une institution locale. Après un petit bain, on retrouve Pierre François, un chercheur, son frère et sa copine, Anaïs et Jean Marie. Le principe est simple, deux ou trois plats de poissons fraîchement pêchés au choix, ambiance musicale avec un groupe local (on était juste à côté des enceintes…). Après un petit apéro au planteur sur la plage, on accède difficilement à notre table, heureusement réservée, car il y a la queue dehors. Pour moi ce sera un Loup des Caraïbes grillé, délicieux ! Après une séance d’observation des étoiles filantes sur la plage, retour un peu long de nuit à Moutte, où j’héberge la maison Hoche…

Le lendemain Xavier tient sa promesse de la veille…sortir un morceau de viande avariée et couverte d’asticots du four de Fred…je lui avais payé l’apéro en échange ! Répugnant…et je vous parle mm pas des odeurs (d’ailleurs je ne me suis pas installée dans la maison du coup…suis mieux dans mon chez moi en bas !). Les mecs je vous jure !! Après cet instant des plus poétiques, on file chez Marie et Pierre et John pour récupérer leur bout de chou, Matias 3 ans, histoire de soulager les parents qui doivent charger le conteneur de leur déménagement. C’est parti à 5 dans la Polo pour le Diamant, une grande plage au Sud Ouest de l’île, connue pour son fameux Rocher au large où doivent nous rejoindre Anaïs et JM, Fabrice et Yaelle et des potes de Manue. Aprem plage bien agréable, avec pique nique local au poulet boucané, accras, et gratin de légumes pays (patate douce, giromon et christophine)…mais pas très diététique ! Le soir après avoir ramené Matias (sain et sauf, mais épuisé !), c’est moi qui emménage à la maison Hoche pour le reste du weekend. Petit repas pépère avec tout le monde, car demain on décolle assez tôt…

Et quoi de plus agréable pour un réveil matinal (difficile) qu’une vue sur la mer magnifique avec un grand ciel bleu ???! Pas mal la coloc finalement ! Je reprend donc le volant pour une journée de route à la découverte de plusieurs cascades à l’intérieur de l’île. Seul hic, dimanche est le 1er jour du Tour de la Martinique, LA course de Yoles (bateaux traditionnels) de l’année. Les Martiniquais en sont fous et la moitié de l’île devait être à Trinité ce matin (la une de France Antilles du matin « Yooooooooles !!! » est révélatrice !). Nous on devrait y aller dimanche prochain, pour la dernière étape qui va passer au large de la maison Hoche :)

On fait donc un petit détour pour éviter tous les bouchons, et on arrive au saut Argis à Gros Morne, petite cascade dans un coin de forêt humide bien frais, des plus agréables ! Après un bon bain à remous, on reprend la route par une charmante « route pittoresque » au panorama magnifique de chaque côté, mais alors ça tourne comme il faut ! On arrive ensuite au saut Gendarme. Plus petit et surtout rempli de monde avec la musique à fond. Pas des plus bucoliques ! Du coup on ne reste pas longtemps et on préfère se poser au Carbet dans un petit glacier artisanal et dégusté un tas de parfums locaux : sorbets coco, barbadine, canne, pomme liane, goyave, cerise pays, ou glaces au manioc, au piment végétarien…on a presque tout goûté !

Le soir retour à la maison Hoche pour un repas colombien préparé avec Steph (comment ça on ne fait que manger ?!) : des empeñadas (ou un truc comme ça) au bœuf et pomme de terre, délicieux ! Par contre le voisin nous pique une crise à 23h, soi disant parce qu’on faisait trop bruit, ce qui était complètement faux, on était très calmes ! Bref je reste finalement dormir une nouvelle fois là bas, la flemme de refaire la route la nuit. Je suis la nouvelle squatteuse de la maison Hoche !

Hier matin retour au boulot des plus difficiles…En partant Xavier arrache le pare choc de la voiture qu’un de leur coloc leur a prêté…la semaine commence bien !!


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Déjà deux mois...

 23-07-2008 -  Martinique

Le temps passe vite ici…plus qu’un mois et demi déjà…pourtant le rythme est bien tranquille, entre journées boulot, aprem de libres et weekend bien chargés. Cette semaine n’a pas fait exception !

La série « Galères » et « de voiture » a continué pour moi. Catégorie panne de batterie cette fois ci (non je n’ai rien laissé allumé !!). Jeudi matin donc, impossible de démarrer…Tout le monde était déjà parti et j’appelle donc Fred pour qu’il revienne me chercher…Au passage on s’arrête déposer un échantillon d’eau de la piscine pour le faire analyser. La fameuse piscine dont je suis chargée de l’entretien…ou plutôt aquarium devrais je dire…Parce qu’entre le moment où j’ai commencé à m’en occuper, où elle était bleue translucide, et maintenant, eh bien elle a viré au vert maronâtre, pas très apetissant et qui commence même à sentir !! Alors non non ça n’a rien à voir avec moi, mais une piscine sans pompe ; au bout de 2 mois, ça commence à virer ! Eh bien sûr c’est moi qui la récupère ! Bref pas grand-chose à faire mis à part « balancer du chlore » et espérer que la pompe remarche rapidement…c’est pas gagné. Notre soirée cocktails – piscine devra attendre !

Vendredi aprem, Xavier, Manue et moi avions prévu de visiter les jardins de Balata. On décolle donc en début d’aprem avec leur voiture. Les jardins sont réputés parmi les plus beaux de Martinique, situés sur un flanc de vallée, entourés de forêt tropicale. On y retrouve une grande partie des plantes et fleurs de l’île, et la balade est très agréable avec Xavier qui nous sert de guide et nous commentait le nom de chaque plante ! Après qlq photos débiles et une bonne averse on retourne chez moi à Moutte pour que Fred tente de démarrer ma voiture avec des câbles qu’il a récupérés. Titine démarre au quart de tour mais vue que je n’ai pas très envie de rouler 50km derrière, elle se décharge de suite…au moins c’est sût c’est la batterie ! Après un apéro bien garni – comme toujours – chez Yaelle et Fabrice, direction la maison de Magalie, une chercheuse du PRAM, que gardent Manue et Xavier, en attendant le retour de Steph, leur coloc, en vacances dans sa famille en Colombie. Il est convenu que je prenne leur voiture le lendemain pour aller à la plongée.

Samedi matin donc je me lève tôt et j’abandonne les 2 autres loques à leur grasse matinée…Direction le club de plongée où je retrouve mes collègues hebdomadaires, que des gars, je suis la seule fille cette semaine ! J’ai encore une fois le droit à un moniteur particulier, Georges, très sympa et surtout excellent pédagogue. Du coup je découvre plein de choses, et je réussi brillamment mes exercices…le niveau 1 n’est pas très loin !!! Au retour je m’arrête au bord de la route acheter un poulet boucané, qui sera le petit déj de mes colocs du moment ! En début d’aprem Anaïs et Jean Marie passent nous chercher pour partir sur Ste Marie, et la fête de fin de récolte (de la canne). En effet Ste Marie est la ville du rhum St James - un des meilleurs de Martinique – et tous les ans est organisée une grande fête à la fin de la campagne, avec stands, grande scène et danses traditionnelles. Et on a eu notre dose de traditions : bêlé (musique rythmée par des percussions) et autres musiques caribéennes (dont les rythmes sont proches du zouk) et créole à gogo, que du typique, et très sympa !

A peine le temps de souffler qu’en retrant deux soirées sont prévues : la première chez Fred , « les vieux », et la seconde chez Anaïs et JM - qui viennent d’emménager chez les parents d’Anaïs et sont donc mes nouveaux voisins - , la soirée « djeun’s ». Je passe prendre l’apéro chez Fred, et en profite pour tenter de charger ma batterie avec le chargeur que John m’a amené : bilan qlq heures plus tard elle ne tient pas la charge, elle est donc morte ! chouette !!! Je file ensuite rejoindre les autres chez Anaïs et JM. La maison Hoche est de retour avec Stéphanie tout juste arrivée de l’aéorport. Au menu Tajine délicieux et papotages, avec même une séance d’apprivoisement d’un lézard ! Tellement heureuse la ptite bête qu’elle fermait les yeux quand on lui grattait le menton ! Les lézards ici il y en a partout !! Ils sont trop marrants avec leur couleur verte flash, leur air curieux et leurs ptits yeux qui vous regardent. En plus ils sont toujours là à la mm heure. Chez moi le matin c’est Germain, toujours fidèle au poste !

Bref le lendemain donc, c’est moi qui ai fait la loque…Du coup on décolle assez tard pour la plage du Carbet au nord. A peine arrivés, je suffoque sous la chaleur moite et je file direct dans l’eau avec palmes, masque et tuba, en espérant apercevoir les fameuses tortues du Carbet…L’eau est assez trouble du fait du courant mais je longe la falaise en essayant de voir qlqchose…J’aperçois alors la première tortue (et oui yen a plusieurs !!), juste en dessous de moi sur les rochers. Je la suis un moment au grès du courant, en se laissant porter toutes les 2 par les mêmes vagues (ouah c’est beau !). Elle file ensuite entre deux récifs, et j’aperçois alors à qlq mètres de moi, en surface, une énooorme tortue venue respirer. Je sors la tête de l’eau et je vois alors son œil – pas très sympathique ! Bon je ne sais pas si ça mord une tortue, mais c’est sacrément impressionnant- surtout dans l’eau, où on n’est pas très à l’aise contrairement à elle ! Du coup je n’ose pas trop m’approcher, et puis courageuse je m’avance vers la bêêête, ayant juste le temps de caresser sa carapace avant qu’elle ne replonge dans les profondeurs…magique !! Je suis ressortie de l’eau – en recroisant la 1ère – toute tremblante !

Hier lundi la semaine a donc commencé hier par un achat – pas des plus agréables – de batterie…Fred m’a aidé à la monter et Titine a redémarré sans aucun problème. Mais la Titine story n’est pas finie…Fred qui a roulé avec aujourd’hui a trouvé un bruit bizarre, et au passage, ce serait fait flashé avec ! Euh ça fera partie de mes indemnités de stage ça ??? Affaire à suivre…

Il est reparti en métropole ce soir. Et j’ai donc récupéré une nouvelle fois la maison :) Manue et Steph viendront me tenir compagnie ce weekend. En attendant demain soir est prévue une soirée chez Pierre François, un jeune chercheur du PRAM.

Dans le prochain post je parlerai de mon boulot promis ! J’ai déjà mis des photos pour preuves ! :)


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Les news arrivent...

Bon désolé pour ceux qui se sont inquiétés...fallait pas ! Les « galères » en Martinique c'est courant, mais jamais bien grave !

Bref mon weekend avait commencé pourtant bien tranquillement vendredi soir, par une soirée « marmote », au lit à 9h ! Faut dire que la semaine avait été chargée....j'avais enchaîné une soirée chez moi avec Floriane, Astrid et Anne mardi soir, où j'avais brillamment réussi de la très bonne cuisine ! Une grande première pour moi ! lol. Le lendemain j'étais sortie boire un verre avec deux stagiaires de l'Union des Groupements de Producteurs de Bananes, avec qui Philippe, un de mes maîtres de stage, m'avait mise en relation, pour des questions boulot, et finalement ça s'est terminé dans un bar sympa à siroter un cocktail ! Toutes les 2 plutôt sympas, étudiantes à l'ISTOM, et surtout désespérées de rencontrer du monde, car un peu isolée dans leur stage...et oui tout le monde n'a pas la chance d'être au Cirad ! On devrait donc se revoir pour faire qlq sorties ensemble...Le jeudi soir j'ai remis ça...petite soirée chez moi (bah oui fallait que je profite de la maison !) avec Anaïs, Jean Marie, Fabrice, Yaelle, Xavier et Arthur. Petit buffet et papotages bien sympathiques !

Une semaine bien fatiguante, surtout que le samedi matin j'enchaînais sur une plongée, ma deuxième. Le club est super sympa, c'était la première fois que j'y allais toute seule, et j'ai été accueillie comme une habituée, avec la bise à tout le monde, et ti-punch au retour. Les mêmes personnes sont là toutes les semaines et du coup l'ambiance est vraiment conviviale ! J'étais la seule pseudo débutante, donc j'ai encore eu le droit a un moniteur perso, un autre gars avec nous, et les autres étaient en autonomie. Je commence à être bien à l'aise mais les exercices sont plus durs...je déteste enlever mon masque sous l'eau !! On a encore vu plein de choses...surtout que Xavier, le monit, essayer d'attraper tout ce qu'il pouvait ! Et ça a marché...il a choppé une tortue ! Pas sauvage elle s'est retournée vers lui et du coup il a pu la prendre entre ses 2 mains le temps qu'on arrive pour la toucher. Merveilleux ! Ensuite il a essayé d'attraper un poulpe mais le truc a réussi a se remettre dans son trou...de toute façon j’aurais pas touché ça !!! Le site de plongée était un peu + éloigné que d'habitude et très réputé, surtout avec le très beau temps et l'eau très transparente...les couleurs étaient magnifiques !

L'après midi, le corps imbibé d'azote et toute zen - heureusement... - je devais rejoindre Jean Marie, Anaïs et sa soeur Marie à Anse Moustique, une petite plage tout au sud de l'île. La route se passe bien jusqu'à Ste Luce, autoroute bloquée, voitures arrêtées. Au bout de 15 minutes, à peu près 10mètres d'avancés, et m'être prise la tête avec une martiniquaise derrière parce que j'avais 2 mètres devant moi et que j'avançais pas (oui oui je sais ma patience au volant...et pourtant j'avais de l'azote dans le sang !), je commençais à bien m'énerver...Les flics arrivent sur l'autre voie, faisant signe à tout le monde de faire demi tour, la route est bloquée. Sans réfléchir je fonce pour ne pas être bloquée par toutes les autres voitures. Je sors de l'autoroute, mais sans savoir où aller ! Et oui en Martinique il y a en gros UNE route pour aller dans chacune des 4 directions de l'île ! Je m'embarque droit au Nord vers "Rivière Pilote" (moi non plus ça ne me disait rien...). Complètement à la perpendiculaire de ma direction...Je change d'avis au milieu, fais demi tour, retourne à Ste Luce, on ne me laisse mm pas rentrer sur la 4 voies...Je retourne à Rivière Pilote, laisse un message fulminant à Anaïs, et me prépare à récupérer la route de Ste Anne, ma direction. Et puis arrivent un cycliste, 2 cyclistes, 3 cyclistes...jusqu'à ce que je réalise que Rivière Pilote est l'arrivée de l'étape du jour du Tour de la Martinique, un contre la montre, entre Ste Luce et Rivière Pilote !!! Là je craque !!!!!!!!!!! Quelle idée d’organiser une course dans une île si petite et où c’est déjà assez le bordel pour circuler !!! La prochaine bifurcation pour redescendre dans le sud est 30 km plus haut dans la pampa martiniquaise....hors de question que je m'embarque là dedans, je redescend vers Ste Luce, tente une petite route pour essayer de feinter, mais en Martinique ça sert à rien, pas de raccourcis, et je me retrouve chez des gens...le monsieur compatissant me dit qu'il n'y a aucune autre route, mais que ça devrait être l'affaire d'une demi heure...Oui oui c'est ça...Retour à Ste Luce donc,  je me "pose" sur l'autoroute ré-ouverte mais toujours bloquée 2km + loin. Pas question de bouger. J'incline mon siège et je prend un bouquin c'est parti pour une heure d'attente avant que le dernier put****** de cycliste ne passe sous les applaudissements de supporters - nan mais il croyait pas que j'allais l'encourager non plus !!!

J'arrive donc à Ste Anne 3h30 + tard (plus question d'aller à Anse Moustique) dans la maison de vacance des parents d'Anaïs. Ils m'attendaient tous les 3 le sourire jusqu'aux oreilles, mais moi j'ai mis du temps à me calmer...La soirée s'est passé tranquille, avec petite balade dans le bourg de Ste Anne, super mignon. La seule ville de Martinique avec un maire indépendantiste, si si ça existe ! Ce qui n'empêche pas un trafic de cannabis bien rodé...ils ont carrément des petits panneaux dans la rue ! Le lendemain matin petite balade au marché couvert, surtout pour les touristes, Club Med voisin oblige, mais très coloré ! Cap ensuite sur les Salines, LA plage de la Martinique, du sable blanc et des palmiers, avec une vue superbe sur la baie du Diamant. Pas le temps d'en profiter (pour le moment) car on retrouve les autres et on part pour une petite rando le long des différentes plages : "la route des Caps", qui passe par la "Savane des Pétrifications" une étendue désertique avec une falaise qui plonge dans la mer, impressionnant ! Mais tout ça est en plein soleil et ça tape comme il faut (quoi encore des coups de soleil ??! et avec la trace des doigts en +....). Au retour, on se jette donc tous dans l’eau fraîche ! Puis pique nique avec des accras à la morue tous chauds...("c'est la graisse que brille comme ça ??...") et aprem glandouille sur la plage, mais je commence à avoir mal au crâne...le soleil tapait quand même bien ce matin...

On se décide finalement à repasser par Ste Anne prendre un ptit apéro, puis on abandonne Xavier, Ludivine et Sabrina (deux autres stagiaires très timides et un peu bizarres...), et on part vers Grande Anse, au sud ouest, pour passer la soirée à Ti Sable, un bar branché sur la plage où des concerts ont lieu tous les dimanches soirs. On commence par...des embouteillages ! Et puis on prend la route...des lacets, la nuit, sous l'orage, mal au crâne...bref je suis accrochée à mon volant, le nez sur le pare brise pour essayer de voir qlqchose…Yaelle me rejoint dans la voiture pour me soutenir ! Après s’être perdus, à 22 heures dans la montagne, arrivés sur chemin de boue, nos 3 voitures arrivent finalement à Ti-Sable. La soirée est bien entamée et on fait un peu tache au milieu des poufs en tenue de soirée…Jean Marie tire la tronche et ne décroche pas un mot…Anaïs finit par nous dire qu’ils viennent d’éclater un pneu en se garant…chouette ambiance ! On s’enfile quelques grillades et un cocktail puis le bar se vide et on se retrouve à changer le pneu à minuit et demi. Tout va bien jusqu’à ce qu’ils redescendent la voiture avec la roue de secours…qui s’aplatie peu à peu…dégonflée ! Impossible de récupérer celle de Fabrice et Yaelle, on arrive pas à la dévisser…finalement on prend la mienne, une toute petite galette, qui a l’air bien minuscule sur leur grosse Hyundai. Pas très tentant de repartir sur Ste Anne avec ça à cette heure. Du coup ils reviennent avec nous à Moutte pour y passer la nuit. Le lendemain je suis malade, insolation de la veille certainement…La mère d’Anaïs les ramène à Grande Anse. Leur roue de secours est en fait crevée par un clou ! Du coup ils prennent quand même la route avec ma galette...qui a finalement bien tenu le coup !

Pour moi la journée est bien longue…entre deux siestes sur le canapé et le rangement de la maison quand j’en suis capable. Et oui Fred rentre ce soir, ce qui veut dire que je ré-emménage en bas…snif ! On s’habitue vite à la grande maison ! Heureusement il repart dans 10 jours :P Nan suis méchante, je suis quand même bien contente qu’il rentre ça va faire un peu d’animation, et va m’éviter qlq coups de flips comme quand j’étais toute seule avec plein de bruits bizarres…noooon moi trouillarde ???

Bon sur ce, je vais laisser tranquilles ceux qui sont arrivés jusque là, oui j’ai un peu la parlote en ce moment…certains s’en sont déjà aperçus dans les mails :D…Audrey rentre vite faut qu’on s’appelle !!!

 


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Entre deux ondées tropicales

 08-07-2008 -  Martinique

Semaine tranquile...pas très beau temps, les ondées tropicales se font plus fréquentes et c'est dur de prévoir des choses très à l'avance...Les après midi de libres se transforment en glandouille, shopping et papotages. Mercredi aprem c t chez Anais et Jean Marie. On s'est retrouvés pour une après midi cuisine, et petit goûter autour de roses des sables...

Jeudi soir j'étais invitée chez Fabrice et Yaelle. Comme d'habitude Yaelle avait tout bien préparé, daïquiri à la banane en apéro, et cuisine antillaise à la morue pour la suite. La soirée s'est terminée avec un petit film tranquilou...

Vendredi était le jour du départ de Johan, muté à la Réunion, le dernier jour au PRAM de Marie Pierre, qui part en Guyane, et aussi le départ de Fred pour un congrès à Montpellier cette semaine. Le midi tout le monde a donc été invité au resto, avec distribution de cadeaux d'adieux, c t tout triste ! A peine le temps de digérer, je filais retrouver Yaelle pour une aprem "plage, pouff et bronzage", ça fait du bien :) Seul hic la petite plage où nous étions a rapidement été envahie par des lycéens qui venaient commencer leur soirée d'arrosage du bac...du coup yavait de l'animation! Au retour on est passées toutes les 2 chez Fred, prendre un dernier ti-punch avant leur départ. L'ambiance était un peu nostalgique...John Fred et Johan portaient tous le mm tshirt qu'on leur avait offert, avec les différents rhums de Martinique :p et se repassaient en boucle leurs musiques fétiches...ça a l'air dur de quitter la Martinique ! Finalement Marie Pierre et John ont accompagné les 2 autres à leur avion, et je suis restée dans la grande maison, car c'est là que je vais habiter pour 10 jours :D

Samedi matin, réveil matinal et grand ménage...Vous connaissez l'émission "C'est du propre" ?? Bah chez Fred c'est presque ça! Bon un peu moins pire peut être, mais je pense que la cuisine pourrait rivaliser! Après qlq heures de ménage, à jetter, balayer, frotter et re-frotter et tout passer à la Javel, tout ça en écoutant Mika à fond, bah j'ai eu une révélation...c'est pas si désagréable de faire du ménage! On se sent mm heureuse et soulagée à la fin!

En fin de matinée Floriane passe me chercher. On récupère Astrid et Anne, et on roule direction les Trois Ilets, et le Village de la Poterie. En gros un ensemble de magasins - à touristes - situés à l'emplacement d'une ancienne fabrique de poteries. On retrouve donc sur place Anais et Jean Marie, et vu qu'on est - un peu - des touristes, on flane un bon moment dans les différentes boutiques d'artisanat...Entre temps Jean Marie s'enferme dans sa voiture pour suivre le Tour de France à la radio. Ca y est j'ai trouvé qlqun de pire que moi avec le rugby!! Faut dire qu'il connait une bonne partie des coureurs, vu qu'il a lgtps fait du vélo à haut niveau...

L'après midi, et quelques km plus loin, on est partis visiter "la Savane des Esclaves", un petit parc/jardin à thème, établi par un seul homme, le fameux Gilbert, qui a reconstitué seul sur un pan de forêt tropicale un village où vivaient les esclaves affranchis après les abolitions. Il était passionné, et passionnant, nous racontant la vie des gens à l'époque, les activités, l'organisation, l'alimentation, la médecine...Il connaissait toutes les plantes locales et leurs utilisations, nous a fait sentir chaque herbe ou feuille, en nous expliquant comment on pouvait s'en servir...Bon j'ai pas tout retenu mais c t vraiment intéressant!

Le soir Anais et Jean Marie organisaient une soirée sushi, chez Fabrice et Yaelle. Avec moi et Guillaume, le frère d'Anais, on s'est donc tous retrouvés à faire des sushi, makis, sashimis ou encore rouleaux de printemps MAISON ! Ils étaient super équipés : vinaigre de riz, nattes en paille pour les rouler, wasabi, gingembre confit...on a fait ça comme des pros! Au final, exactement le mm goût que dans les resto japonais, c'est à dire délicieux !!

Dimanche petite grasse mat, et pas trop de motivation pour bouger. Finalement vu qu'il fait beau on s'organise une sortie plage avec Anais, Jean Marie et Xavier, à l'Anse Mabouyas, au sud, juste à côté de Sainte Luce. La petite plage est surtout fréquentée par des martiniquais, et justement ce jour là c'est grand barbeuq organisé, le tout accompagné de zouk à fond bien sûr! Du coup on se met un peu + loin mais on entendait quand même bien les basses...pas du tout répétitif comme rythme! Mais ça berce pour la sieste...aïe comment ça j'ai encore pris des encore des coups de soleil ?!!

Sinon le premier cyclone de l'année s'est formé dans l'océan Atlantique...ce qui commence à faire jaser les gens par ici...Bertha de son petit nom ne devrait pas arriver dans les Caraïbes et se balade pour l'instant loin des îles, mais vient d'être classé "ouragan majeur" avec des vents jusqu'à 209 km/h selon les dernières infos...du coup on commence à entendre parler de toutes les consignes à respecter au cas où...yen a mm qui commence des réserves : bouffe, eau, piles, lampes, de quoi bloquer les portes et les fenêtres...ça fait un peu flipper, Mais en mm tps l'an dernier quand Dean est passé, les dégats n'ont pas été si importants, et aucun accident grave n'a eu lieu...alors on va pas commencer à paniquer !!


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Sun, rando, rugby & zouk

 01-07-2008 -  Martinique

Mon premier mois en Martinique s'est terminé par un weekend bien chargé...

Vendredi après midi, décollage après le boulot pour une sortie plage à la vue du beau temps qu'il faisait. On part vers la presqu'île de la Caravelle, à l'Est de l'île avec Anaïs et Jean Marie, rejoins sur la route par Xavier et Arthur, le nouveau "pti jeune" de la maison Hoche comme ils l'appellent (il n'a qu'un an de moins que moi...). Look surfeur blond qui se la pète trop, assez insupportable! Mais bon on les suit jusqu'à Tartane, pour descendre par un petit chemin perdu qui part du haut de la colline et nous amène sur une petite plage désertique. D'habitude il n'y a personne, là il y a déjà 2 autres filles, mais bon on va pas se plaindre! Le courant est assez fort et la mer agitée. Arthur part quand même avec son harpon attraper qlq poissons...pour rentrer bredouille une heure plus tard, mais si si il "en avait presque 1 !". Au retour de la plage petit arrêt dans le centre du village pour déguster un sorbet coco délicieux, et goûter aux "pistaches" d'ici, en fait des cacahuètes achetées à une petite vendeuse au bord de la route. On s'arrête au passage à la maison Hoche pour prendre un petit apéro et retrouver Steph et Manue qui se lèvent...dures après midi à la coloc !

De retour chez moi je file me coucher assez tôt car le lendemain debout 5h45, pour partir en rando avec Fabrice et Yaelle. Bon le réveil a même été un peu + matinal...vers 5h, j'entend du monde qui parle au dessus...le trio intenable Fred, John et Johan (oui les 3 chantent très faux en fin de soirée!) accomapgnés de Pierre François un jeune chercheur et Jimmy, le mari d'une autre chercheuse, sont toujours debouts après une nouvelle soirée animée (mais pas chez Fred cette fois ci !) et toujours pas décidés à aller se coucher ! Pas bien grave, je vais même peut être bientôt les croiser ce qui aurait été marrant, mais à 5h30 exctinction des feux (il fait jour depuis une demi heure...) et je pars finalement dans le calme d'un samedi matin normal !

L'objectif de la journée : 16 km de marche entre le Prêcheur et Grand Rivière, deux villes situées tout au Nord de l'île, derrière la montagne Pelée. Après un peu plus d'une heure de route et des chemins chaotiques, on arrive sur la plage d'Anse Couleuvre, point de départ de la rando. Seulement deux autres voitures sur le parking...on devrait être tranquiles! Et ce fut le cas, seulement deux personnes croisées dans l'autre sens. La première montée grimpe dur, mais ça vaut déjà le coup : une vue magnifique sur la plage en contre bas et la mer des Caraïbes. Par contre Yaelle s'aperçoit qu'elle a oublié sa ventoline...on va y aller doucement! La rando continue, entre montées et descentes mais pas si raides. La vue sur la côte est toujours magnifique et on aperçoit des petites plages de sable noir bordées de palmiers, inaccessibles par la terre...ça fait rêver! Par contre le temps se couvre et on est bientôt trempés par une petite pluie, à peine rafraichissante. On trouve finalement un abri pour pique niquer, et se sécher! Puis on repars sous la pluie...mais pas si désagréable en fait, car le peu de temps "sec" qu'on a eu, il fait tellement chaud que l'humidité du sol s'évapore et que l'atmosphère devient vraiment pesante...On rencontre au passage un chien perdu et épuisé...je lui donne la moitié de ma bouteille d'eau et il nous suit pendant pas mal de tps, mais finalement on est assez en retard et on ne peut pas l'attendre...et on a donc laché la pauvre bête au grand désespoir de moi et yaelle..c'était trop inzuste!! Fabrice qui est à l'affut de toutes les petites bêtes (ah les thésards entomophiles !) aperçoit au bord du chemin une belle petite migale sur un tronc...4m d'écart entre moi et elle, je supporte...mais rien qu'à voir la vitesse à laquelle elle réagit quand on lui lance un truc, ça me file des frissons!!

La rando se termine - enfin ! 6h c'est quand même long ! - avec notre arrivée à Grand Rivière. Bien fatigués, et heureux de se détendre autour d'un bon verre de jus de fruits exotiques frais...Puis on a RDV au port de pêche (la plage) avec Maxo, un pêcheur qui bosse avec le syndicat d'initiative, et avec lequel on doit revenir au point de départ de la rando, en bateau :) Problème alors qu'on est déjà en retard, personne sur la petite plage...Fabrice part dans le village, et on l'envoie dans une petite ruelle, chez la mère de Maxo, qui nous aide à le trouver. Celui ci n'a pas l'air stressé, et est même assez désagréable...ou un peu vexé qu'on soit allés voir sa mère ! Bref son accueil à bord de la yole est glacial...On longe la côte et on est impressionnés par le trajet qu'on a fait. Vu de la mer ça me fait penser aux îles du Pacifique, avec des pentes très raides couvertes de forêt tropicale qui plongent dans la mer, impressionnant ! Et puis notre guide se détend peu à peu en nous racontant les péripéties des immigrés haïtiens (ou seulement de leurs bagages...) qui arrivent régulièrement sur les côtes, abandonnés par des passeurs dominicains. Eh oui la Dominique est juste en face, une demi heure en bateau... On longe les petites plages aperçues sur le chemin, et il nous montre avec enthousiasme les traces des tortues luth venues pondre sur le sable. Décidément les martiniquais sont souvent comme ça : un peu froids au début et finalement super sympas quand ils connaissent un peu plus.

Sur la route du retour montée du stress...eh oui ça fait 20 minutes que Toulouse et Clermont sont entrés dans leur finale du Top 14 de rugby. Après l'avoir brièvement suivi sur France Inter dans la voiture, je craque et j'appelle en France pour me faire brancher sur Sud Radio. Je suis morte de stress, mais tout de passe pour le mieux et je fini les larmes aux yeux à me faire charier par Fabrice...mais si si j'assume!! ON A GAGNE !!!!!!!!!!!!!!!!!!! MERCI MES PTITS TOULOUSAINS !!!!! Du coup malgré la fatigue je suis super en forme et j'arrive chez Fred en criant victoire...le pauvre n'est pas bien remis de sa soirée de la veille mais doit déjà préparer celle qui s'annonce ce soir...chez lui (et donc un peu chez moi aussi !). Une petite sieste plus tard pour me remettre de mes émotions, je file chez Yaelle pour une séance de maquillage, très réussie. Vers 9h tout le monde se retrouve chez Fred. Toutes les têtes connues du Pram sont là, et aussi qlq nouvelles. La soirée met un peu de temps à démarrer et après pas mal de papotage avec tout le monde, on éteint les lumières et on monte le son, c'est parti ! Les musiques des îles s'enchaînent et je danse mes premiers zouks. Il parait que je me débrouille pas mal (oui ok ils sont gentils les potes de Fred !) :) Bref une soirée bien sympa, mais vers 4h30 je ne tiens vraiment plus debout...ce soir sûr ils ne pourront même pas m'empêcher de dormir, suis trop naze et je m'endors sans problème...

Lever le lendemain midi plutôt en forme et sous un beau temps. Donc organisation d'une petite sortie plage pépère à Anse Dufour, une plage réputée pour ses fonds marins, mais pas pour son accès routier assez chaotique ! Eh non j'ai pas un 4x4 moi ! Mais ça valait le coup, en masque, tuba et palmes je suis allée jusqu'à la plage d'à coté, Anse Noire, et vu des récifs superbes. J'ai même nagé qlq instants au milieu d'un banc de calamars, très étrange comme bêêête! La maison Hoche nous a même rejoint un peu plus tard, et on s'est posés dans un petit snack pour boire un verre sur la plage.

Bref un weekend bien chargé, et un retour au boulot lundi un peu fatiguée ! Ce qui ne nous a pas empeché d'aller courir lundi soir avec Floriane et Anaïs. Sous une chaleur de plomb, c t vraiment pas évident! Et on était bien fières :) Le midi on avait eu le droit à un pot de départ pour 4 chercheurs qui partent du Pram cette semaine, dont Marie Pierre que je connais un peu, et Johan, nouveau coloc de Fred pour la semaine, avant qu'ils repartent tous les 2 en métropole vendredi (Fred pour un congrès à Montpel). Johan est passionné de rugby et ancien joueur, et on donc eu de bonnes conversations rugbystiques (malgré le fait qu'il soit parisien...) et échangé quelques Midi Olypique :) Du coup une soirée est encore prévue jeudi soir pour leur départ...Mais si si je vous assure je bosse quand même, mais ça ça sera pour un prochain message, ça fait déjà deux heures que je squatte chez Fabrice et Yaelle à me faire gaver de thé et de petits gateaux...faudrait pas abuser non plu ;)


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Galopades sous les palmiers

 23-06-2008 -  Martinique

Comme il faut toujours s’y attendre ici, le programme du weekend a finalement un peu changé !

Vendredi, sous la pluie dès le matin, on a logiquement décidé de reporter notre visite aux jardins de Balata à une journée plus clémente. Du coup ça s’est transformé en après midi pépère chez Anaïs et Jean Marie, à siroter du café pour essayer de se motiver à bouger : pluie + chaleur = pas envie de faire grand-chose !

Finalement je suis partie avec Steph et Xavier à la maison Hoche, et découvert la fameuse coloc (avec une vue magnifique sur la presqu’île de la Caravelle). Avec un peu de retard, on est ensuite partis chez Jean Philippe, un de leur ami, qui habite pas loin, à vol d’oiseau, mais un bout de chemin par la route (après qlq kilomètres sur des chemins en terre + pierres…aïe ma ptite voiture…). Au programme soirée cinéma, avec une grande toile tendue sur sa terrasse et un vidéoprojecteur, et un atelier rouleaux de printemps. Ca me paraissait un peu compliqué ces choses là, eh bah c’est tout simple en fait, et super bon ! Bref la soirée est passée trankilou, au retour j’ai failli rester embourbée sur le chemin en pleine nuit, avec la roue qui commençait à tourner dans le vide…j’ai un peu eu peur toute seule dans ma voiture mais tout est finalement reparti !!

 

Samedi matin, Floriane passe me chercher direction le club de plongée. Je suis toute seule de mon niveau (c'est-à-dire niveau 0...), du coup j’ai le droit à un moniteur particulier, Christophe, avec qui j’avais déjà fait mon baptême. C’est parti pour 50 min de plongée…au programme qlq exercices d’équilibrage dans l’eau, vérification du niveau d’air dans les bouteilles, gestion de la pression dans les oreilles, et les sinus…bah oui j’avais un peu peur que mon œil avec ses fuites ait qlq problèmes avec la pression, mais non rien du tout ! Après on a fait de l’exploration, rencontré des bebêtes bizarres : un chatrou (espèce de grosses pieuvre), des ophiures (petites étoiles de mer), et des tas de poissons dont je ne me souviens plu du nom…après s’être remises de ces émotions, on est parties manger sur la plage, avec le poulet boucané que Astrid et moi avions acheté en chemin…délicieux ! Petit dessert avec une noix de coco fraîche vendue par le marchand d’en face…que du bonheur !

 

Au retour j’arrive à la maison pour découvrir mon jardin rempli de meubles, de cartons et autre bazar, et même une voiture ! Fred avait décidé de vider ses garages, qui vont bientôt servir de garde meuble pour d’autres chercheurs du Cirad qui s’en vont. Je récupère au passage une étagère, et qlq chaises. Des amis sont venus l’aider, du coup je trouve de bonnes âmes pour jetter un coup d’œil à ma titine, et m’aider à changer les bougies. Au passage, j’ai le droit à un petit cours de mécanique, et yen avait besoin (« donc le liquide pour les essuies glace je le mets là c’est ça ? » « euh non ça c’est pour les freins »…). Bon c’est pas encore gagné !

Après avoir bien travaillé, je suis chargée d’aller acheter une bouteille de rhum pour l’apéro, histoire de se remettre de nos efforts ! Petit apéro avec Fred, Marie Pierre (à qui j’ai acheté la voiture) et son mari John, bientôt rejoins par Fabrice. Les ti punchs s’enchaînent (ça se boit tout seul !), et j’ai le droit à un remake de la soirée de mercredi, histoire de me rappeler de bons souvenirs ! C’est reparti pour le port d’Amsterdam...

Le lendemain on devait partir en bateau, sauf que celui de Fred n’est pas réparé et que personne n’avait réservé les autres pour la journée…du coup rien de prévu, à part un lever à 8h45 pour être connectée à 8h59 à Sud Radio et suivre en direct live le match de Toulouse :) J’essaye de ne pas faire trop de bruit sur les marches de Fabrice et Yaelle, avec mon ptit déj Nutella et baguette de pain, bien installée, et surtout connectée au Wifi. Le match se passe merveilleusement bien avec une magnifique victoire de mes petits toulousains, et du coup je suis trop motivée pour bouger. La maison Hoche est à la plage et me propose de les rejoindre mais je me décide pour partir tout au Sud à Cap Macré, et me faire plaisir avec une balade à cheval au ranch des Caps. J’arrive dans un petit centre à touristes, mais avec un proprio super sympa et des ptits chevaux arabes et anglos magnifiques. Je suis toute seule, mais 2 autres personnes doivent arriver, un jeune couple de martiniquais très cools. Je récupère ma monture, « Miss Monde », Mabi une petite jument arabe trop craquante. C’est parti pour 3 heures de balade sur les plages de Grosse Roche et Anse Macabou, des plages sans accès direct en voiture, et du coup presque désertes, alors qu’elles sont magnifiques, toutes bordées de grands palmiers…Les chevaux commencent à s’exciter dès qu’on arrive sur le sable. Normal ils connaissent leur boulot, plage = grand galop ! Le guide part un peu plus loin avec l’autre fille qui ne savait pas monter, pendant que moi et son copain on tient nos bêtes comme on peut. 100 mètres plus loin on nous fait de grands signes…c’est parti pour une course à fond les ballons sur le sable, terrible !! Les chevaux s’éclatent et nous aussi ! Au retour une bonne douche pour le cheval, comme pour le cavalier, avant de récupérer avec…un ti punch bien sûr !

Bref une après midi idéale, et ça tombe bien le Cirad doit bientôt organiser une balade avec le même centre, on va remettre ça :)

 


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Dépenses et petits boulots

 19-06-2008 -  Martinique

Un petit mot dans la semaine parce que j’ai un peu de temps ce soir…

Hier aprem shopping, presque entre filles (1 seul garçon Xavier, le pauvre…avec 7 filles !) aux Trois Ilets, LE coin à touristes : fashions, poufs et autres surfeurs…Un autre monde ! Quelques achats (très raisonnables) plus loin, coup de téléphone de Fred, en panne avec sa voiture alors qu’il partait réparer son bateau...Au retour on le croise avec un de ses potes au bord de la route avec des jerricanes de gasoil…apparemment le gars de la station lui a rempli le réservoir à l’essence (oui ici on se fait servir, pas besoin de sortir de la voiture !) à la place de gasoil…Bref après avoir fait les badauds quelques minutes et s’être senties un peu inutiles (« euh comment ça marche une voiture ??»), on est reparties avec Yaelle direction…le Mac do !! Bon ya pas autant de choix qu’en métropole, mais c t bien sympa de manger un petit Big Mac chez elle et Fabrice. Par contre avec le Ti Punch ça passe pas très bien ! Je rentre chez moi après pour trouver Fred et 2 potes en train de manger après leurs aventures. Je reste papoter un moment puis descend me coucher. Pas pour longtemps…Je suis réveillée quelques temps plus tard par une musique à fond et 3 mecs - très en forme - qui chantent Jacques Brel…faux bien sûr ! Bref j’ai bien rigolé dans mon lit. Fred ne s’en souvenait même pas ce matin…sérieux le maître de stage ! Il m’a juste précisé qu’ils avaient failli venir me réveiller pour aller chanter avec eux…Euh je crois que je vais verrouiller ma porte la prochaine fois…

Demain destination les jardins de Balata, un des endroits les plus touristiques de l’île, avec « la maison Hoche ». C’est un peu une institution ici. Une maison en coloc où logent plusieurs stagiaires et VAT (CDD de 1 an), réputée pour ses soirées animées ! En général ils sont toujours en retard et c’est dur de prévoir des trucs avec eux, mais je me lance et je tente donc une sortie avec Manue, Steph et Xavier…on verra bien ce que ça donne !

Ma Titine est repartie ce soir pour son dernier coup de peinture…Je vais en profiter pour faire changer les bougies vu qu’elle se met à caler toute seule à l’arrêt depuis ce matin…j’aime la mécanique ! En revanche son autoradio c’est remis par miracle à marcher…du coup j’ai des enceintes, avec des basses énormes, qui envoient du son comme il faut dans la voiture, ça fait vraiment kekette :P

Ah oui je me suis aussi trouvé un petit boulot : responsable de l’entretien de la piscine à Moutte (chez moi). Ce qui consiste à s’occuper de la piscine deux fois par semaine, nettoyage et produits à mettre dedans. Tout ça pour 100€ par mois. Du coup pour juillet et août ça va me permettre de gagner un peu de sous pour me payer mon niveau 1 de plongée !! Je me lance donc samedi matin pour mon premier vrai cours…En plus Floriane et Astrid devraient fêter leur examen cette semaine donc ça sera sympa !

Dimanche est prévue une sortie en bateau. Avec celui de Fred si il a fini de le réparer à ce moment là…Et un autre qu’on louera. Sinon on en louera 2 (ce qui me semble plus plausible et plus sûr, la dernière fois ils ont pas pu rentrer…). Du coup va falloir que je m’organise pour suivre THE demi finale (il sera 9h ici au coup d’envoi de Stade Français – Toulouse…). Radio si ça marche, ou SMS va que je m’organise ! En plus il y aura un supporter parisien sur le bateau…Ca s’annonce sanglant !!

Ci joint quelques photos de la soirée chez Fabrice et Yaelle...


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  3  photo(s)    
Syndication :

Troisième semaine sous les tropiques

 15-06-2008 -  Martinique

Bilan de la semaine...

De nouveaux achats :

- Une voiture, oui rien que ça ! La petite Polo que j’avais essayée et que j’ai récupérée après qlq réparations. Injection 1,6l et 6 chevaux, ya du répondant (pour une ptite voiture ) et elle est géniale à conduire. Ca fait du bien de se sentir libre J Faut juste que je m’habitue à conduire le bras dehors pour s’insérer, et à griller les priorités si je veux espérer passer les carrefours ou les ronds points !

- Deuxième achat (moins conséquent !) une raquette électrique à moustiques…l’objet sadique par excellence :D Le principe : une raquette avec un cordage métallique avec du courant électrique quand on appuie sur un bouton. La méthode : allumer la lumière, ouvrir la porte, se planquer dans un coin, attendre qlq secondes, puis balancer joyeusement la raquette et admirer les sales petites bêtes clignoter en se prenant une décharge, jubilatoire !!

A part ça la semaine est passée très vite et s’est terminée par une soirée chez les voisins, Fabrice et Yaelle, pour leur pendaison de crémaillère (très en retard). Une bonne partie du Cirad était réunie, chercheurs, thésards et stagiaires, jeunes et familles, c’était très sympa de pouvoir discuter avec tout le monde. Yaelle avait préparé des tas de plats délicieux, et le planteur à la vanille et à la cannelle se buvait tout seul J Bref la soirée s’est terminée bien tard, et je suis repartie avec mon tupperware sous le bras (merci maman Yaelle !) pour mon pique nique du lendemain…

Car le réveil quelques heures plus tard a été difficile, juste le temps de se préparer, et Floriane était là avec la fille de sa propriétaire, Yannick, martiniquaise pure souche super sympa. C’était parti pour une journée de kayak au François, sur la côte atlantique. On a retrouvé du monde là bas, et notre petite colonie de 6 bateaux est partie vers les îlets au large, vers les « fonds blancs » paradisiaques du coin. On a (bien) pris notre temps, entre acrobaties sur les bateaux (et plongeons…), pauses photos ou attrapage d’étoiles de mer (énormes). Nous sommes donc arrivés avec pas mal de retard sur l’îlet où notre loueur devait nous retrouver avec nos piques nique et…l’apéro ! Mais 1h plus tard toujours personne…pas très grave on passe le temps à patauger dans l’eau turquoise J Le repas arrive finalement, et on déguste un rhum arrangé à l’ananas bien frais...Départ l’aprem pour la baignoire de Joséphine, un banc de sable très peu profond au milieu de la mer. Sympa mais très touristique et pas si extraordinaire (rrrooo on devient difficiles !). En passant au large d’une petite île on aperçoit plein de trucs sous l’eau. Du coup on décide de laisser les kayaks sur une petite plage et de partir explorer tout ça…et ça valait le coup ! Des tables de corail magnifiques, formant des « arbres » de 2 voire 3 mètres de haut, impressionnants ! Pleins de petits poissons multicolores et même des gros, mais piégés dans des cages posées par les pêcheurs, triste mais au moins on les voyait bien ! Au retour notre loueur nous invite pour l’apéro, re-rhum et jus de fruit de la passion, accompagnés d’accras à la crevette tout chauds délicieux !! On est posés bien tranquillement sous les palétuviers quand d’un seul coup on le voit arriver en courant et super excité... Il peut emmener immédiatement 4 personnes dans son zodiac rouge pour voir l’arrivée au port d’une yole de course qui revient de l’entrainement. Les yoles c’est les bateaux typiques d’ici, très fins et sans quille (donc très instables, mais super rapides) avec une voile immense et qui participent à des courses très populaires et très suivies par les martiniquais. Chacun supporte une équipe (un bateau) et les régates ont l’air très animées et impressionnantes (le tour de la Martinique, THE course, a lieu en août…). Bref il nous amène à fond le moteur pour rattraper la yole, et on arrive juste à côté. C’était impressionnant et l’équipage, très nombreux, super organisé. En fait notre pilote faisait aussi partie de l’équipe, la seconde meilleure de l’île d’après lui…Et doit nous offrir des T-shirts supporters la prochaine fois qu’on passe !

En rentrant je commence à sentir mes jambes qui brûlent…pas étonnant j’ai des plaques rouges énormes jusque sur les pieds…je vais souffrir !! Anaïs et Jean Marie qui m’ont invitée à manger du poisson grillé le soir me prêtent un premier tube de biafine…je vais en avoir besoin !

Dimanche matin réveil à peine plus tard que la veille pour une petite rando avec Floriane à Morne Césaire, au nord de Fort de France, dans la forêt tropicale. Après une heure et alors qu’on était presque résignées, on tombe sur le départ de la rando (près de l’hôpital psychiatrique, chouette !), les joies des indications en Martinique ! Début de la marche et là pareil, le chemin ne correspond pas du tout à la description…bon, demi-tour…un petit escalier qui s’enfonce dans la forêt…eh bah on va tenter ! Le chemin est à peine entretenu et je souffre le martyre dès qu’une herbe me frôle les jambes…ça tombe bien ici soient elles agrippent, soit elles piquent…génial ! Bref on continue à grimper dans la forêt comme on peut, pour arriver sur les crêtes du Morne, avec une vue magnifique sur la baie de Fort de France, ça valait quand même le coup ! En revanche au retour on se pose dans l’herbe pour manger…à l’ombre, confortable, on papote trankil, quand j’aperçois plein de petits points sur mes chaussures. Je me rapproche et je découvre plein de minuscules araignées rouges…mes chaussures volent qlq mètres plus loin et on retourne la serviette, ça grouillait en dessous ! Sauve qui peut, on range tout, on essaye de les enlever mais rien à faire, ça s’accroche…tant pis faudra attendre la douche ! Je hais les ptites bêtes !!

Cette semaine s’annonce chargée niveau boulot, j’attaque les choses concrètes, ce qui veut dire de longues heures sur mon ordi à tester des relations mathématiques sur Excel...mais ça ne me déplait pas ! Bon j’ai quand même négocié une sortie sur le terrain la semaine prochaine, et du coup Fred a organisé une réunion avec les techniciens mercredi dans une parcelle d'essai, pour faire le point sur l'avancement du développement des nouvelles variétés, et surtout pour moi l'occasion de voir mes bananiers de plus près !


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Aventures (sous) marines

 08-06-2008 -  Martinique

Bon allez je m'y mets...

Récit express de la semaine dernière (bah oui je suis censée être au boulot là...).

Les soirées ont été bien chargées : apéro et repas chez Fred lundi soir avec Pierre François (jeune chercheur du Cirad), mardi soirée ciné Sex & the City avec Yaelle (le ciné est immense, + grand qu'à Tours !) et jeudi soirée "Filles" chez Yaelle, avec Anaïs, Steph (ancienne montpellieraine) et Manue : coktails (pina colada maison...), papotages et bonne bouffe (merci Yaelle !!). Bref bien sympa, mais bien fatiguant quand il faut retourner au boulot vendredi matin !

Heureusement la journée a été courte. Après un sandwich délicieux au poulet boukané (spécialité locale de poulet fumé) Florianne et moi sommes parties visiter un jardin d'orchidées à l'Est de l'île. Le problème c'est que les indications ne sont pas très précises et on se retrouve perdues dans un petit village désert...Sauf sur la place de l'église où squatte toute une troupe de jeun's désoeuvrés...On passe devant eux et bien sûr on est repérées direct (comme toujours ici !) ! Un des gars se met même à courir derrière la voiture ! On étaient mortes de rire, mais surtout paumées alors finalement on l'a attendu. Lui, super content de nous aider, nous indique la route à prendre avec un sourire rayonnant. 2 minutes plus tard nous sommes arrivées chez une dame passionnée, qui a crée sa propre association, et qui fait visiter son jardin sur rendez vous. On n'était que toutes les 2 donc c t super sympa ! Les fleurs étaient vraiment magnifiques, je n'aurais jamais imaginé tant de diversité et d'inventivité ! Au retour arrêt shopping à la Galleria, LE centre commercial du coin. Toutes les boutiques 'in' sont là, mais (comme pour tout) les prix sont bien plus élevés qu'en métropole et c'est un peu décourageant !

Le lendemain départ 8h30 pour un baptême de plongée ! Direction Case Pilote au nord de Fort de France, dans un club associatif où la moitié du PRAM va...Florianne et Astrid prennent des cours depuis un moment déjà et vont passer leur niveau 1, j'ai donc profité du taxi pour m'y initier ! Au programme 20 min de plongée avec un moniteur, qui m'a tenu la main les 2 premières minutes et après vu que j'étais assez à l'aise, c'était parti pour en profiter en autonomie ! On prend vite l'habitude de respirer sous l'eau ,et c'est une même sensation plutôt agréable et très apaisante. Les fonds marins étaient très beaux : gorgones, corail, éponges, peuplés de poissons multicolores, de calamars, langoustes, et j'ai même vu une magnifique tortue imbriquée, trop chou et tellement élégante ! Pour se remettre de toutes ses émotions, picnic sur la plage et aprem tranquile avec arrêt au petit glacier du coin avec des sorbets exotiques aux fruits locaux. Le proprio est super sympa et nous fait déguster les 3 quarts de ses parfums, mais j'opte pour un duo barbadine - manioc, délicieux !

Le lendemain direction le sud de l'île et Anse Michel. Anaïs et Jean Marie nous rejoignent là bas pour une petite rando de 2h le long de la côte et de petites plages désertiques. Beaucoup ne sont pas en très bel état, faute au cyclone de l'année dernière, et au manque d'entretien vu qu'il n'y a pas de touristes...Il n'y a pas d'ombre (la végétation est très sèche, rien à voir avec le Nord humide) et on cuit littéralement ! Jamais mis autant de crème solaire de ma vie ! Pour récupérer on se pose dans un petit resto créole le midi. Au menu de la lambi cuisinée en sauce (une sorte de coquillage qui une fois préparé ressemble à du calamar) et un gratin de légumes pays (patates douces, christofine, banane...), le tout avec ambiance musicale créole très animée. Après tout ça rien de tel qu'un hamac accroché entre 2 cocotiers sur la plage d'à côté pour la sieste...La petite plage est magnifique, avec des sortes de piscines naturelles entre des bancs de rochers et d'algues, et l'eau est translucide...le rêve ! Seul "hic" j'ai la bonne idée de m'assoir dans l'eau et là aïïïïe...je me suis faite piquée par je ne sais quelle bêêête bizarre, qui m'a tétanisé toute la cuisse et laissé une grosse marque rouge, sexy...bref la baignade était finie pour moi! Pas bien grave, le farniente c'est pas mal non plu, allongée sur ma serviette, rien de plus agréable que de contempler les immenses cocotiers juste au dessus...Dure dure la vie !


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Aïe mes coups de soleil...

 02-06-2008 -  Martinique

Premier weekend sous les tropiques et ça y est je suis cramée !! Mes pauvres épaules ne peuvent plu rien porter...Le soleil est traître ici, le temps est super couvert, on ne s'aperçoit de rien, ça chauffe même pas, et vlam 1/2 h + tard, eh bien c'est trop tard ! Bon ça a quand même de bons côtés, je suis déjà bien bronzée :p

Donc le weekend a été riche en vadrouilles. La fameuse distillerie de la semaine dernière. Le routard était formel, visites tous les jours jusqu'à 14h...On arrive là bas samedi matin à 10h, eh bien non c'est uniquement la semaine !! DEGOUTES ! Bienvenue en Martinique, ya jamais rien de sûr ici ! Du coup on a quand même visité le musée, et bien sûr fait la dégustation. Bon j'ai essayé de faire des efforts pour distinguer les différents rhums, mais quand on a la gorge en feu c'est pas facile...Il paraît que le rhum vieux était délicieux, dixit notre spécialiste, Astrid, qui a acheté à peu près la moitié des bouteilles exposées...(comme à chaque distillerie qu'elle visite...).

Puis nous sommes remontés le long de la côte Nord Ouest jusqu'à un petit village, où on nous a indiqué une merveilleuse petite boutique tenue par une grand mère, perdue dans les ruelles, qui faisait des glaces à la coco.....................hummmmm jamais mangé une glace aussi bonne, rien à voir avec ce qu'on a d'habitude. Et sous les 35°C dans le village, ça faisait du bien !

Ensuite nous sommes allés visiter un jardin créole à Ajoupa Bouillon dans le Nord, près de la montagne Pelée. C'était la fête des jardins et pour l'occasion une habitante proposait une visite de son propre jardin. Riche en couleur, senteurs, et surtout avec beaucoup de passion ! Sur la route du retour, par le côte Caraïbe, arrêt sur la plage, avec dégustation de noix de coco fraîches, délicieuses !! Première baignade dans la mer...L'eau est assez fraîche, juste de quoi récupérer de la chaleur quand même très pesante...La soirée s'est terminée chez Anaïs et Jean Marie, un couple de jeunes de l'INH, avec cocktail mangue pressée et coco broyée (et bien sûr du rhum) !

Le lendemain départ assez tôt pour le canal de Beauregard, un ancien canal construit par les esclaves pour alimenter les sucreries en aval. Une balade sympa avec Anaïs, Jean Marie et Floriane, au milieu de la forêt tropicale, sur un petit passage de 40cm de large, et avec des passages avec le précipice de l'autre côté...Un paysage superbe malgré une bonne couche de nuages. Heureusement parce que sinon on aurait grillé sur place. Arrêt plage au retour, Floriane a mm vu des tortues le long du récif, moi j'avais oublié mon masque, ça sera pour la prochaine fois ! Fin de soirée trankil chez Fabrice et Yaelle (mes voisins) autour d'un petit jus de fruit tropical...

Ce matin le retour au boulot était un peu dur, même si le rythme 21h - 6h se prend bien (bah oui on commence le boulot à 7h !). J'ai commencé à attaquer mon sujet de stage, qui s'avère vraiment ambitieux. Y a bcp de boulot en perspective mais pour avoir goûté certaines de mes bananes, ça en vaut le coup :p


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Premiers jours en Martinique

 30-05-2008 -  Martinique

Jeudi soir, bientôt le weekend…et déjà 4 jours que j’ai débarqué sous les tropiques.

L’heure de commencer à raconter mes aventures et de faire un premier bilan !

 

Chez moi :

Deux pièces, cuisine + chambre et sdb, en bas de la maison de mon maître de stage, Fred, qui donnent sur une terrasse abritée avec des fauteuils et tout pour s’installer trankil’ avec une eau de coco bien fraîche...Le tout donne sur un pti jardin très vert et plein de plantes étranges…Ce qui ramène aussi plein de bêtes étranges : lézards, grenouilles et même crabe (le matin ds la cuisine…) et d’autres moins sympathiques : pleins de moustiques et mm des gros cafards (ou blattes ??)…aller Claire on prend son courage à 2 mains et on les asperge à la bombe !! Heureusement aucune araignée en vue, faudrait pas trop m’en demander non plus…

 

Mon stage (bah oui quand même chu là pour travailler…) :

Le Cirad Martinique est une petite structure, donc tout le monde se connaît et l’ambiance est très conviviale. Il ya pas mal de jeunes entre les stagiaires, les VAT et les thésards, mais je suis la benjamine de la bande.

Mes maîtres de stage, Fred et Philippe, sont jeunes et super sympas. Mon sujet d’étude n’est pas encore bien défini, mais devrait être très intéressant : trouver des critères de sélection pour les nouvelles variétés de banane en fonction de leur intérêt économique. Ambitieux pour 3 mois !!

 

La vie ici :

Au programme avec tout le monde des tas de sorties ensemble : plage, visites, rando…Hier je devais aller visiter une distillerie dans le Nord de l’île, mais les ¾ d’h pour faire 3 km en voiture nous on découragés (les embouteillages sont courant mais là c t exceptionnel) ! Bilan : shopping dans Fort de France au centre ville très mignon et petits achats au marché couvert, pleins de senteurs et de couleurs, et de fruits et légumes bizarres qu’il va falloir que je teste ! Le ti-punch c’est déjà fait dès mon arrivée pour un apéro de bienvenue avec Fred et Yaelle et Fabrice (thésard) le couple qui habite la maison d’à côté et qui sont simplement adorables ! Je squatte chez eux pour me connecter à leur wifi, ils me dépannent pour les petits trucs qu’il me manque, et Yaelle m’a même fait mes rappels de vaccins anti-rabiques (elle est infirmière à Fort de France), bref ils sont aux petits soins avec moi !

 

Du coup la visite d’hier dans le Nord est remise à samedi avec Floriane, Astrid et Anne (une étudiante vietnamienne). Et dimanche c’est rando avec certains des autres jeun’s du Cirad. Dure dure la vie je sais…

 

Ah oui je vais aussi investir dans une petite voiture…une polo que je récupère demain après midi pour le weekend en essai…va falloir s’habituer à la conduite martiniquaise !!!

 

Quelques photos à venir...


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :




[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Claire ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty